• Bulletin
  • Ici vous pourrez trouver les activités plus récentes du Projet SPIRIT.

 Sirena - Nouvelles et événements

Nouvelles et événements

» Spirit Newsletter nº22
Date: 28/09/2017

The Spirit Newsletter nº22 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº21
Date: 31/08/2017

The Spirit Newsletter nº21 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº20
Date: 18/07/2017

The Spirit Newsletter nº20 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº19
Date: 13/06/2017

The Spirit Newsletter nº19 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº18
Date: 29/05/2017

The Spirit Newsletter nº18 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº17
Date: 26/04/2017

The Spirit Newsletter nº17 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº16
Date: 24/03/2017

The Spirit Newsletter nº16 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº15
Date: 27/02/2017

The Spirit Newsletter nº15 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº14
Date: 31/01/2017

The Spirit Newsletter nº14 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº13
Date: 22/12/2016

The Spirit Newsletter nº13 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº12 / Guidelines
Date: 15/12/2016

The Spirit Newsletter nº12 / Guidelines has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº11
Date: 28/11/2016

The Spirit Newsletter nº11 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº10
Date: 27/10/2016

The Spirit Newsletter nº10 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº9
Date: 03/10/2016

The Spirit Newsletter nº9 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº8
Date: 30/08/2016

The Spirit Newsletter nº8 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº7
Date: 28/07/2016

The Spirit Newsletter nº7 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº6
Date: 30/06/2016

The Spirit Newsletter nº6 has been published and can be read at the following link

» Spirit Newsletter nº5
Date: 31/05/2016

The Spirit Newsletter nº5 has been published and can be read at the following link

» Pilot project in Tanzania to gather crop data using drones
Date: 24/02/2016

A Consortium made up by scientists from the University of Nairobi and the International Potato Center (CIP) in partnership with the University of Missouri, regional civil aviation authorities, regional agricultural research institutes and regional statistics bodies is conducting in Tanzania a pilot project to study the use of drones to gather crop data.

Drone-based remote sensing has the potential to be a game changer in the gathering of agricultural statistics data, as it is relatively cheaper, has higher quality sensors and allows the collection of accurate statistics on a larger scale with minimal effects.

Although the team is using sweet potato as the pilot crop, drones can gather data on all food crops in a particular area and are able to point out diseases and water-stressed areas, often before symptoms become obvious to the human eye.

Scientists have, however, noted the lack of government and inter government regulation frameworks in the region to regulate and authorise the use of drones in different spheres of life. In Tanzania, government institutions allow the use of technology based on their own assessment, while Kenya makes it almost impossible to use the technology.

Source: The East African, 23rd January 2016

Additional Information: http://www.theeastafrican.co.ke/news/Now--drones-used-to-gather-crop-data/-/2558/3046196/-/14159gd/-/index.html

» East Africa potato value chain knowledge sharing portal
Date: 03/02/2016

In the frame of the SPIRIT project, coordinated by INKOA, a knowledge sharing portal has been launched focused on the scientific community dedicated to agricultural research in East African countries. This web based knowledge sharing platform aims to address the scientific and technological divide in the field of innovation to be implemented in agricultural value chain, as well as, to bring together European and African researchers.

This tool has been developed to permit East African and European researchers and research organizations to share their scientific knowledge and technological innovations related to their field of activity. Specifically, the users registered in the East Africa potato value chain knowledge sharing portal will be able, among other functionalities, to share information and scientific documents, as well as, to access to contact details of relevant researches from East Africa and Europe.

The SPIRIT project has been funded by the ACP S&T II program of the European Union (FED-2013-330-228).

To access to the knowledge sharing portal link

» Conduction des sessions d’innovation en Ouganda, au Rouanda, au Kenya et en Tanzanie
Date: 29/12/2015

Décembre 2015, un nombre total de 16 sessions d’innovation avec une durée d’un jour ont été conduites en Ouganda, au Rouanda, au Kenya et en Tanzanie. Plus spécifiquement, quatre sessions d’innovation ont été développées dans chacun des pays de l’Est de l’Afrique où le projet SPIRIT est implémenté.

Les sessions d’innovation ont été suivies par plus de 320 parties prenantes pertinentes du secteur privé, de la société civile, et des services gouvernementaux impliqués dans différentes activités au long de la chaîne de valeur de la pomme de terre tels que producteurs privés, entreprises de transformation, grossistes, organisations d’agriculteurs ou agents de vulgarisation.

L’objectif principal des sessions d’innovation a été d’obtenir l’opinion des parties prenantes par rapport aux principales lacunes et faiblesses qui entravent réellement ses activités ainsi que le meilleur développement de la chaîne de valeur de la pomme de terre afin de favoriser davantage l’adoption et la création de pratiques et technologies innovantes. De plus, ces événements ont permis aux participants d’apprendre de chaque cas d’étude des avantages de l’innovation au long de la chaîne de valeur de la pomme de terre et d’identifier les possibilités de collaboration entre les différents acteurs impliqués.

» Spirit Newsletter nº4
Date: 15/12/2015

The Spirit Newsletter nº4 has been published and can be read at the following link

» Quatrième échange de connaissances du « Forum d’Échange de Connaissances de la Recherche sur la Pomme de Terre en Afrique de l’Est »
Date: 16/10/2015

Centré sur les « Techniques de production et de post-récolte », le quatrième échange de connaissances du Forum aura place les prochains 9-12 Novembre à Kigali, Rouanda. Les membres du « Forum d’Échange de Connaissances de la Recherche sur la Pomme de Terre en Afrique de l’Est », qui est constitué par le Consortium du projet SPIRIT et par d’autres organisations clé qui travaillent dans la recherche de la pomme de terre en Afrique de l’Est, se réuniront à nouveau afin de continuer à travailler sur le renforcement de la chaîne de valeur de la pomme de terre, en partageant ses connaissances et son expérience, en analysant les principales contraintes et en identifiant les priorités de recherche.

De plus, les participants voyageront dans d’autres régions du Rouanda telles que Musanze ou Gakenke afin de mener des visites dans des coopératives, des associations, des entreprises, etc. impliquées dans la production et la post-récolte de pommes de terre ainsi que dans des institutions gouvernementales et dans les services d’extension du pays.

» Chercheurs de différents pays partenaires pour l’amélioration de la production de la pomme de terre
Date: 18/09/2015

Chercheurs du Kenya, de l’Ouganda et de l’Éthiopie en coopération avec l’Egerton University (Kenya), la Boku University (Vienne, Autriche) et l’Association Nationale de producteurs de semences de pomme de terre de l’Ouganda (Ouganda) ont développé de nouvelles technologies pour la production de la pomme de terre. À l’objectif d’augmenter la productivité et la qualité des cultures ainsi que les revenus des petits agriculteurs de pommes de terre à travers l’amélioration de la fertilité et la santé des sols, son travail s’est centré sur le contrôle du flétrissement bactérien dans les systèmes agricoles.

Bien que ce soit une maladie globale, le flétrissement bactérien est la maladie la plus dévastatrice de la pomme de terre en Afrique de l’Est dû au manque de semences de pommes de terre propres, aux sols infectés ainsi qu’au manque des connaissances des agriculteurs. Ceci peut causer des pertes d’entre 10-80 pourcent des rendements des terres cultivées en fonction de la quantité d’inoculum dans le sol, de la température et de l’humidité, provoquant dans la région une diminution des rendements à moins de 10 tonnes par hectare face au cible de 30-35 tonnes par hectare dans les pays progressistes.

Jusqu’à présent, aucun remède pour le virus bactérien n’est trouvé et par conséquent, gérer la maladie est la seule solution pour atteindre une production optimale de pommes de terre dans la région. Dans ce sens, les tests de de suintement bactérien permettent d’identifier et de diagnostiquer les plantes infectées en coupant la tige d'une plante de flétrissement et la suspension de l'aide d'un fil à l'eau claire. Au cas où la plante est infectée, les scientifiques conseillent de déraciner attentivement les cultures infectées, l'emporter sur le terrain et de le brûler.


Pour plus d’information : http://www.theeastafrican.co.ke/page/search/TheEastAfrican/-/2456/2456/-/view/asSearch/-/mhrybb/-/index.html

» De nouvelles variétés de semences ainsi qu’une nouvelle machine aident aux agriculteurs à l’amélioration de la production de la pomme de terre au Kenya
Date: 28/08/2015

Agriculteurs de pommes de terre de régions traditionnellement productives du Comté de Nyandarua (Kenya), qui sont habitués à de pauvres variétés de semences, ont adopté de techniques fermières mécanisées grâce au programme German Food Partnership Potato Initiative Africa (GFP-PIA).

Le programme travaille sur la fourniture aux agriculteurs de pommes de terre expérimentés du Comté, de nouvelles variétés de semences, qui sont plus résistantes aux parasites et aux maladies qui réduisent les rendements, et de l'équipement mécanisé qui a permis aux bénéficiaires d'améliorer le labour, les processus de plantation et de récolte à travers des techniques moins coûteuses et plus efficaces.

Les agriculteurs qui participent dans le programme ont déjà obtenu de bons résultats puisqu’ils économisent argent et ressources en moins de temps en augmentant au même temps sa génération de revenus.

Additional Information: https://www.standardmedia.co.ke/ureport/article/2000171175/new-machine-saves-potato-farmers-costs-and-time

» Dirigé le Troisième Événement du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est au Kenya
Date: 17/07/2015

Développé sous le cadre du projet SPIRIT entre le 30 Juin et le 3 Juillet, le troisième événement d’échange de connaissances du « Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est » dirigé vers le développement de nouvelles variétés de pommes de terre de qualité a été développé à Mbeya (Tanzanie). L’événement, qui a été renforcé dû à l’inclusion officielle de deux nouvelles entités, continu à conduire le travail conjoint parmi la communauté scientifique en Afrique de l’Est à travers le transfert de connaissances et d’expériences innovantes afin d’améliorer la qualité de la pomme de terre tout au long de la chaîne de valeur.

De plus, pour une meilleure compréhension des processus, des techniques et des méthodes actuellement utilisées en Tanzanie, des visites techniques à des entités pertinentes du pays impliquées dans la production, le procès et le marketing de la qualité des pommes de terre ont été effectuées.

» Troisième événement d’échange de connaissances du "Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est"
Date: 22/06/2015

Du 29 Juin jusqu’au 3 Juillet sera développé le troisième événement du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est à Mbeya, Tanzanie. L’événement se centrera sur le développement de nouvelles variétés de pommes de terre et inclura des présentations orales par rapport aux méthodes classiques de reproduction dans les pays participants (Ouganda, Rouanda, Kenya, Tanzanie et Espagne) sur la base des points de passage et la sélection clonale dans les générations suivantes ainsi que sur les méthodes innovantes telles que l’utilisation de deuxièmes gamètes, la fusion de protoplastes et de méthodes de reproduction moléculaires dans la reproduction de la pomme de terre. De plus, des activités reliées à l’introduction et à l’implémentation de nouvelles variétés de pommes de terre dans le propre pays seront présentées.

Ces présentations orales seront complémentées avec des visites techniques à des organisations clés de la région, telles que de centres de recherche, des entreprises privées, etc. traitant avec la multiplication et la distribution de semences, la transformation de la pomme de terre ainsi que d’autres activités pertinentes au long de la chaîne de valeur de la pomme de terre intéressantes pour les participants.

» Spirit Newsletter nº3
Date: 16/06/2015

The Spirit Newsletter nº3 has been published and can be read at the following link

» Commandée la première usine pour la transformation de pommes de terre en Ouganda
Date: 27/05/2015

À Kisoro, Ouganda, la première usine pour la transformation de la pomme de terre a été récemment commandée. À l’exception de Kenya, qui possédait déjà deux, cette valeur ajoutée est la première dans le domaine de la transformation de la pomme de terre non seulement dans le pays mais aussi dans la région..

L’usine de transformation, dont la construction a coûté plus de 10 millions de dollars, permettra de servir aux agriculteurs de pommes de terre dans trois pays dû à son emplacement à seulement 12km du poste de frontière de la République Démocratique du Congo à Bunagana et à 9km de la frontière du Rouanda, à Cyanika.

De plus, bien que l’usine ait été construite en premier lieu à l’objet de la transformation de la pomme de terre, il est attendu qu’elle s’étende dans d’autres produits alimentaires en renforçant de cette façon le potentiel dans la chaîne de valeur de l’agriculture d’Ouganda.



Source: allAfrica, 25th January 2015

Additional Information:http://allafrica.com/stories/201501270042.html

» Un nouveau marché en gros à rationaliser l’entière chaîne de valeur de la pomme de terre ainsi que les chaînes d’approvisionnement au Rouanda
Date: 25/04/2015

Le Gouvernement du Rouanda a récemment engagé avec les agriculteurs de pommes de terre afin d’améliorer les chaînes de valeur et d’approvisionnement du produit dans le pays. Afin d’atteindre ce but, un nouveau marché en gros est prévu d’être construit à Kigali à l’objet de garantir un marché équitable pour la récolte de pommes de terre qui est considérée une des cultures de base de l’alimentation du Rouanda.

Les fermiers, qui possèderont au moins 40% des revenus dans le marché en gros, bénéficieront, entre autres, de stabilité de prix ainsi que d’une grande opportunité pour promouvoir le commerce d’exportation. De plus, l’installation aidera à minimiser les opportunités des intermédiaires et d’assurer des liens appropriés entre les agriculteurs et les acheteurs.

Le marché en gros travaillera en étroite collaboration avec les centres de collecte mis en place dans les principales communautés de pommes de terre en croissance où des points de vente seront aussi créés.


Source: AllAfrica, 20th May 2015

Additional Information:http://allafrica.com/stories/201505200896.html

» Dirigé le Deuxième Événement du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est au Kenya
Date: 18/03/2015

Le deuxième événement d’échange de connaissances du « Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est » a été mis en place entre le 24 et le 27 Février à Nairobi, Kenya. Développé sous le cadre du projet SPIRIT, le Forum continu à promouvoir le renforcement des capacités de la communauté de recherche de l’Afrique de l’Est par rapport aux technologies et aux pratiques innovantes afin d’améliorer la production de la pomme de terre ainsi que la transformation du produit à travers l’échange de connaissances scientifiques et technologiques parmi ses membres.

Ce deuxième événement a aussi eu la présence de chercheurs d’Universités, centres de recherche et organisations gouvernementales du Kenya, de la Tanzanie, de l’Ouganda et du Rouanda. Il s’est centré sur la « Gestion de qualité de la chaîne de valeur de la pomme de terre » à travers de présentations de différents scientifiques sur la production et sur les pratiques de certification de semences ainsi que sur les procédures d’approbation qui affectent ces producteurs privés de semences.

En outre, depuis que la production de semences de pommes de terre de qualité au Kenya montre de grands progrès face aux pays voisins, des visites techniques à des entités pertinentes involucrés dans la production de semences certifiées telles que le Centre National de Recherche- KALRO, les Services d’Inspection Phytosanitaire du Kenya (KEPHIS) ou la Corporation de Développement Agricole (ACD) Molo ont été développées.

» Deuxième événement d’échange de connaissances du "Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est"
Date: 19/02/2015

Un nouvel événement d’échange de connaissances du « Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est » s’est organisé dans le cadre du projet SPIRIT et aura lieu entre le 24 et le 27 Février à Nairobi, Kenya. Ce deuxième événement d’échange de connaissances sera centré sur la gestion de qualité au long de la chaîne de valeur des semences de la pomme de terre ainsi que sur de questions tournant autour des pratiques de production des semences, de la certification des semences de pommes de terre et des procédures d'approbation menant aux producteurs de semences de pommes de terre privés ainsi que les commerçants seront discutés par les autorités compétentes.

L’événement actuel rassemblera aux membres de l’action (le Consortium) ainsi qu’à des scientifiques clé du sous-secteur des semences de la pomme de terre à l’objet de l’échange de connaissances et de l’élargissement des réseaux existants. Les partenaires du projet des cinq pays qui sont involucrés dans l’action atteindront l’événement, c’est-à-dire, l’Ouganda, le Rouanda, la Tanzanie, le Kenya et l’Espagne. Des visites techniques sont aussi prévues à des organisations pertinentes qui s’occupent des semences de pommes de terre au long de la chaîne de valeur.

» Conduction du premier événement d’échange de connaissances du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est à Bilbao, Espagne
Date: 30/12/2014

Le premier événement d’échange de connaissances du « du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est » créé dans le cadre du projet SPIRIT, a eu lieu entre le 18 et le 21 Novembre à Bilbao (Espagne). Le premier événement d’échange de connaissances a été suivi par tous les membres du Consortium et a été centré sur la « Formulation et gestion de projets de recherche et projets de financement européen » à l’objet de favoriser la coopération entre chercheurs de différents pays et la création de groupes de recherche pour l’élaboration, la soumission et la gestion de projets de recherche avec objectifs communs pour les Appels à Proposition lancés à travers les programmes européens.

De plus, la conduction des visites techniques au centre technologique NEIKER, partenaire du projet, et à d’autres coopératives d’agriculteurs et d’industries de transformation telles que Alavesa de Patata, Celigüeta ou UDAPA, a permis aux membres de l’Afrique de l’Est de renforcer ses capacités sur les technologies et pratiques innovantes qui sont effectivement utilisées en Europe.

» Spirit Newsletter nº2
Date: 16/12/2014

The Spirit Newsletter nº2 has been published and can be read at the following link

» Quatrième échange de connaissances du « Forum d’Échange de Connaissances de la Recherche sur la Pomme de Terre en Afrique de l’Est »
Date: 31/10/2014

Centré sur les « Techniques de production et de post-récolte », le quatrième échange de connaissances du Forum aura place les prochains 9-12 Novembre à Kigali, Rouanda. Les membres du « Forum d’Échange de Connaissances de la Recherche sur la Pomme de Terre en Afrique de l’Est », qui est constitué par le Consortium du projet SPIRIT et par d’autres organisations clé qui travaillent dans la recherche de la pomme de terre en Afrique de l’Est, se réuniront à nouveau afin de continuer à travailler sur le renforcement de la chaîne de valeur de la pomme de terre, en partageant ses connaissances et son expérience, en analysant les principales contraintes et en identifiant les priorités de recherche.

De plus, les participants voyageront dans d’autres régions du Rouanda telles que Musanze ou Gakenke afin de mener des visites dans des coopératives, des associations, des entreprises, etc. impliquées dans la production et la post-récolte de pommes de terre ainsi que dans des institutions gouvernementales et dans les services d’extension du pays.

» Un chercheur kenyan découvre une nouvelle variété de pomme de terre irlandaise
Date: 23/09/2014

Le professeur Hassan Were, un chercheur de l’Université de Science et Technologie Masinde Muliro (Masinde Muliro University of Science and Technology- MMUST) au Kenya, a découvert une nouvelle variété de pomme de terre irlandaise nommée Mayan Gold qui est résistante aux infections virales, à échéance en quatre mois et peut produire jusqu'à 34 tonnes par acre, augmentant ainsi les rendements des agriculteurs. Dans ce sens, le Directeur Général d’Assurance de la Qualité au Service d’Inspection Phytosanitaire du Kenya (KEPHIS), Raymond Kibet, a dit que la variété Mayan Gold démontre la capacité de produire plus de tubercules, une caractéristique qui a été découverte après que les essais de performance nationaux aient été menés avant qu'il ne soit autorisé à multiplication. De plus, M. Kibet a confirmé que la variété Mayan Gold est certifiée comme convenable pour la consommation humaine et est aussi un produit sous licence. Par conséquent, le produit peut maintenant être libéré dans le marché pour que les agriculteurs le plantent. M. Kibet a aussi reconnu que les innovations de telle nature par des chercheurs kenyans sont une voie pour la maintenance de la sécurité alimentaire au Kenya. Source : Standard Digital, 16 Septembre 2014.

Pour plus d’information : Tapez ici.

» Spirit Newsletter nº1
Date: 18/06/2014

The Spirit Newsletter nº1 has been published and can be read at the following link

» Réunion de démarrage du Projet SPIRIT
Date: 12/03/2014

La réunion de démarrage du Projet SPIRIT s’est tenue dans le siège du Centre de Recherche Agricole Mikocheni- Mikocheni Agricultural Research Institute (MARI) à Dar Es Salaam, Tanzanie, le 26 et 27 Février 2014. La réunion a été suivie par les organisations membres du Consortium, INKOA, NEIKER, ARI- Uyole, MAK, UoN et CAVM, par le Centre International de la Pomme de Terre (International Potato Center- CIP) qui agira à titre d’associé du projet et par notre hôte MARI. Pendant la réunion de démarrage, les participants ont eu l’opportunité de discuter sur l’objet de l’action en Afrique de l’Est et de travailler ensemble dans la définition d’une planification détaillée pour l’implémentation des activités à réaliser pendant le premier an du projet. De plus, le Consortium a accepté les meilleures procédures pour la gestion d’aspects pertinents du projet d’une façon plus efficace.

» Inkoa mène un projet de transfert de technologie en Afrique de l’Est
Date: 14/02/2014

Inkoa mène un projet de transfert de technologie pour le secteur agroalimentaire d’une valeur de 1,2 millions d’euro.

Financé par l’Union Européenne dans le cadre du Programme de Coopération Scientifique et Technologique, le projet a pour but de renforcer la recherche scientifique ainsi que le développement et le transfert de pratiques technologiques innovantes afin d’améliorer la qualité des produits agroalimentaires en Afrique de l’Est. L’initiative sera développée en Ouganda, en Tanzanie, au Kenya et au Rouanda.

Le projet se concentrera sur le transfert technologique et promouvra l’adoption de pratiques et technologies innovantes dans les plantes sarclées, principalement sur la pomme de terre, à l’objectif de renforcer la qualité et la productivité tout au long de la chaîne de valeur. Ceci est une stratégie clé pour aider la région à augmenter les revenus des petits agriculteurs et renforcer le secteur agroalimentaire, en créant de cette façon de nouvelles opportunités d’emploi.

Afin d’atteindre ces résultats, les activités du projet se concentreront sur le renforcement des capacités des acteurs pertinents des domaines scientifique et technologique en Afrique de l’Est à travers l’établissement du Forum d’Échange de Connaissances et de Recherche de la Pomme de Terre de l’Afrique de l’Est, point de rencontre et de travail commun qu’intégrera les organisations de recherche pertinentes de cette région de l’Afrique. De même, le projet créera quatre groupes internationaux de recherche afin de créer de nouvelles initiatives de développement technologique et de recherche, action qui sera complémentée avec par l’établissement de plateformes de recherche collaborative ainsi que l’échange d’expériences et de connaissances parmi 400 chercheurs africains et européens.

INKOA (Espagne), conjointement avec l’Université Makerere (Makerere University- MAK ; Ouganda), avec l’Institut de Recherche Agricole- Uyole (Agricultural Research Institute- Uyole ; Tanzanie), avec l’Institut de Sciences et Technologie de Kigali (Kigali Institute of Science and Technology ; Rouanda) ainsi qu’avec NEIKER (Espagne), développera aussi 16 ateliers d’innovation qui comptera avec la présence de 320 acteurs africains pertinents reliés à la chaîne de valeur de la pomme de terre. Lors de ces ateliers, des questions communes qui limitent le développement du secteur seront identifiés et les participants bénéficieront des connaissances appropriées ainsi que des outils pour surmonter ces barrières et promouvoir le développement du secteur d’un point de vue scientifique et technologique.

Les résultats du projet permettront ainsi de soutenir les Gouvernements nationaux ainsi qu’à la Communauté de l’Afrique de l’Est en effectuant des modifications dans les politiques, régulations et standards existants.